Groupe LPCA

Évaluateurs immobiliers agréés
Depuis 1975

Évaluation immobilière à Montréal: meilleur mois depuis 2012

Publié par Groupe LPCA

Évaluation Montréal

Nous avons rédigé plusieurs articles relatant le fait que l’immobilier dans la région métropolitaine semble vraiment être sur une lancée.

Ces articles s’intitulent Immobilier Montréal: fin d’année 2016 sur une lancée ou Évaluation en hausse à Montréal.

Les derniers chiffres publiés par la Chambre immobilière du Grand Montréal (CIGM) confirment cette tendance vraiment haussière à tous les niveaux et c’est le meilleur mois d’avril depuis 6 ans, soit avril 2012.

Regardons les chiffres:

L’évaluation des propriétés immobilières

Unifamiliales

Le prix moyen des maisons vendues en avril 2017 se situe à 309 000 $. Cela représente une hausse de 7 % par rapport à avril 2016. Il s’agit du plus fort taux de croissance depuis juillet 2011.

Un commentaire de M. Mathieu Cousineau, président du conseil d’administration de la CIGM à ce sujet:

«La croissance des prix est soutenue pour l’unifamiliale puisque les conditions du marché sont de nouveau à l’avantage des vendeurs»

Autre fait très important: « Le nombre d’inscriptions en vigueur est en forte baisse depuis un an pour cette catégorie de propriétés, ce qui a contribué à créer une certaine rareté ».

« Les blocs appartements »

De leur vrai nom, les plex, ont vu leur prix moyen atteindre 488 000 $, une hausse de 4 % sur avril 2016.

Les condominiums

Un nouveau prix moyen de 240 000 $, une légère hausse de 2 %.

 

Les ventes par secteur géographique

Évidemment, tous les secteurs de la région métropolitaine ont évolués de façon différente, mais voici ces grandes tendances:

Tendance haussière: Vaudreuil-Soulanges, la championne incontestée avec des ventes de plus de 29 % et la Rive-Sud avec 3 % de hausses par rapport à avril 2016.

Tendance neutre: l’île de Montréal. Vraiment stable avec 1 880 ventes en avril 2017 versus 1 876 ventes en avril 2016.

Tendance baissière: c’est au nord de Montréal que l’immobilier est un peu à la traine, soit des baisses respectives de ventes par rapport à avril 2016 de 3 % à Laval et de 2 % sur la Rive-Nord.

Vous pouvez consulter toutes données ici:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *