Groupe lpca

Évaluation unifamiliales: Montréal, Longueuil et Laval en avance


Les statistiques présentés ci-dessous sont tirées  des ventes publiées au Registre foncier et colligées par JLR, telles que rapportées dans le blogue de Joanie Fontaine. L'article porte sur les différences entre les ventes d'unifamiliales par MRC, soit le nombre de ventes et les prix. Les prix moyens; fluctuation annuelle des ventes Comme énoncé dans le titre, ce sont les MRC de Montréal, Longueuil et Laval qui ont les prix de vente moyens les plus élevés:

  • Montréal: 415 000 $; + 4%
  • Longueuil: 315 000 $; + 7%
  • Laval: 308 250 $; + 4%

Les autres grandes agglomérations:

  • Québec: 259 800 $; - 6%
  • Gatineau: 243 000 $; - 1%
  • Sherbrooke: 193 000 $; + 1%
  • Francheville (Trois-Rivières): 160 000 $; + 1%

C'est là qu'apparaissent des différences énormes entre les régions. Ainsi, les prix moyens les plus bas sont:

  • Les Etchemins; 75 000 $; - 18%
  • Témiscouata; 75 000 $; + 5%
  • La Matapédia: 77 000 $; + 12%
  • La Tuque: 85 000 $; - 20%

Prenez note que certaines MRC ne figurent pas dans cette liste à cause d'un nombre insuffisant de transactions:

  • Minganie-Le golfe-du-St-Laurent
  • La-Haute-Gaspésie
  • Les basques
  • La Haute-Côte-Nord
  • Charlevoix

Sans surprise, une corrélation directe a été établie dans le rapport de JLR entre les augmentations ( nombre de ventes et prix) de valeur des unifamiliales et les tendances démographiques à long terme. Ainsi, les couronnes nord et sud de Montréal, principalement Laval, Lanaudière, les Laurentides et la Montérégie, affichent des augmentations de population oscillant entre +21 % à +31 %. À l'autre bout du spectre, une diminution de population est prévue dans ces MRC:

  • Côte-Nord
  • Saguenay-Lac-Saint-Jean
  • Bas-Saint-Laurent
  • Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine.

  Nous avons d'ailleurs déjà rédigé un article en ce sens en août 2015: Portrait de la valeur marchande des maisons par MRC. La conclusion est sans appel: Régions densément peuplés + augmentations démographiques = hausses des ventes et de l'évaluation des maisons unifamiliales. Vous pouvez d'ailleurs consulter le site de l'Institut de la statistique pour consulter les profils statistiques par région et MRC géographiques. Ainsi, on peut constater que les perspectives démographiques jusqu'en 2036 sont de + 17% à Montréal, + 31% à Laval et + 28% dans les Laurentides. Rappelons également que depuis un an, le prix des maisons dans le Grand Montréal, toutes catégories confondues, a augmenté de +1,8%.  

Groupe lpca

Ajouter un commentaire