Groupe LPCA

Évaluateurs immobiliers agréés
Depuis 1975

Comment bien planifier la vente de son chalet

Publié par Groupe LPCA

Lac

C’est la période de pointe pour l’utilisation des chalets. Peut-être êtes-vous un peu las d’aller à votre résidence secondaire?

Vous pensez à le vendre ou peut-être envisagez-vous de le donner aux enfants ?

Un récent article sur le site de Protégez-Vous a attiré notre attention: Tout savoir sur le gain en capital.

L’auteure de l’article, Nathalie Côté, met en garde contre une mauvaise planification d’un éventuel gain en capital qui pourrait signifier de lourds impôts à payer.

Définissons d’abord ce qu’est un gain en capital.

C’est tout simplement le profit réalisé lors de la vente d’un bien (ex: terrain, résidence secondaire).

Plus précisément dans le cas qui nous occupe, c’est la différence entre le prix payé et le prix vendu pour le chalet.

Certains autres facteurs peuvent diminuer ce gain en capital. Nous vous recommandons de consulter un comptable ou planificateur financier pour cela.

Par exemple, dans l’article de Mme Côté, voici le calcul effectué:

  • Achat du chalet: 80 000 $
  • Vente du chalet: 200 000 $

Le profit est de 120 000 $ auquel vous pouvez déduire ces dépenses:

  • 40 000 $ travaux d’agrandissement
  • 10 000 $ commission du courtier immobilier

Le gain en capital est de 70 000 $ et la moitié de cette somme est imposable, soit 35 000 $ que vous devez déclarer au fisc.

Vous donnez le chalet aux enfants ?

C’est le même principe, c’est-à-dire que le calcul de ce gain se fait en établissant la juste valeur marchande du chalet au moment du don au lieu du prix de vente.

Voir un article précédent: Comment léguer son chalet aux enfants.

C’est là que nous intervenons. Nous vous suggérons fortement d’engager un évaluateur agréé pour votre première démarche.

Pourquoi ?

Parce que nous pouvons établir de façon professionnelle la juste valeur marchande de votre propriété.

En ayant ainsi en main les vrais chiffres, vous pourrez établir différents scénarios plausibles. Par exemple, vendre le chalet ou le donner aux enfants.

Ce qui en fait devrait donner le même gain en capital.

Note importante: vous pouvez également réclamer l’exemption pour résidence principale sous certaines conditions. Encore une fois, nous vous conseillons de consulter un comptable ou planificateur financier pour répondre à vos questions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *